Rééducation

En 1674, Louis XIV, le Roi Soleil, inaugure l'Hôtel des Invalides à Paris, 1er hôpital du genre au monde, dédié aux soins des blessés et des invalides, et toujours en activité aujourd'hui.

Depuis, la France a vu se développer de nombreux hôpitaux, publics et privés, dédiés aux patients souffrant de troubles cardiovasculaires, neurologiques et musculo-squelettiques, de cancers et de maladies métaboliques.

Ils accueillent toutes sortes de patients, de tous âges (pédiatrie à gériatrie), pour la rééducation après un séjour à l'hôpital (maladie, accident, accident de guerre) ou pour des soins spécifiques tels que les soins PTSD (Stress Post Traumatic Stress Disorder), les brûlures graves, les troubles respiratoires , obésité.

Leur objectif est d'aider les patients à retrouver une autonomie maximale avant de rentrer chez eux, grâce à une approche d'équipe multidisciplinaire sous surveillance médicale: des spécialistes en réadaptation, dont des physiothérapeutes, des psychomotriciens, des ergothérapeutes, des orthophonistes.

Pour fournir des soins efficaces, chaque patient bénéficie d'un plan de traitement personnalisé pour aider à reprendre la connexion physique esprit-corps, tout en prenant soin de ses besoins de mobilité spécifiques.

Parallèlement, des soins alternatifs et complémentaires sont souvent associés, comme la thalassothérapie - l'utilisation de l'eau de mer et de ses produits dans les soins naturels - l'une des spécialités de la France.

Il existe aujourd'hui en France 1 843 centres de réadaptation spécialisés, offrant des soins post-aigus et hospitaliers et des services de rééducation neurologique, cardio-vasculaire, orthopédique.

Parmi ceux-ci, C3Medical travaille en étroite collaboration avec Clinalliance, La Chataigneraie et le Groupe Ramsay-Générale de Santé, Clinique du Bourget.
 

Syndrôme de stress post-traumatique - PTSD

Ces dernières années, la France a connu des conflits asymétriques affectant ses soldats et des attaques terroristes contre des civils où les victimes subissent un choc émotionnel sévère. En conséquence, certaines techniques de soins intéressantes ont été mises en avant, appliquées à un plus large éventail de patients victimes de traumatismes tels que - liste non exhaustive - accident, agression sexuelle, agression, harcèlement, incendie, catastrophe naturelle.

S'ils ne sont pas traités sérieusement, il est maintenant admis que les impacts de tels événements - qui étaient auparavant considérés comme uniquement «émotionnels» ou «mentaux» («… c'est dans votre tête!»), et uniquement pris en charge par la psychiatrie ou la psychanalyse - pouvaient conduire à des modifications physiques dans le cerveau (amygdale, hippocampe, cortex pré-fontal).

Au-delà des traitements psychologiques et médicaux, certaines techniques de pointe efficaces comme l'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, introduit par Francine Shapiro en 1987) sont appliquées par des médecins français spécialisés.

Syndrôme de stress post-traumatique - PTSD

Ces dernières années, la France a connu des conflits asymétriques affectant ses soldats et des attaques terroristes contre des civils où les victimes subissent un choc émotionnel sévère. En conséquence, certaines techniques de soins intéressantes ont été mises en avant, appliquées à un plus large éventail de patients victimes de traumatismes tels que - liste non exhaustive - accident, agression sexuelle, agression, harcèlement, incendie, catastrophe naturelle.

S'ils ne sont pas traités sérieusement, il est maintenant admis que les impacts de tels événements - qui étaient auparavant considérés comme uniquement «émotionnels» ou «mentaux» («… c'est dans votre tête!»), et uniquement pris en charge par la psychiatrie ou la psychanalyse - pouvaient conduire à des modifications physiques dans le cerveau (amygdale, hippocampe, cortex pré-fontal).

Au-delà des traitements psychologiques et médicaux, certaines techniques de pointe efficaces comme l'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, introduit par Francine Shapiro en 1987) sont appliquées par des médecins français spécialisés.