Le cancer du sein est une maladie multifactorielle. Cela signifie que plusieurs facteurs influent sur le risque de sa survenue.

Outre le sexe (plus de 99% des cancers du sein touchent les femmes), les quatre principaux facteurs de risque de cancer du sein sont :

  • L’âge
  • Les antécédents personnels de cancer du sein
  • Les antécédents familiaux de cancer du sein
  • Les prédispositions génétiques au cancer du sein

D’autres facteurs ont également été identifiés, ce sont :

  • L’exposition de l’organisme aux hormones ;
  • La consommation de tabac ;
  • La consommation d’alcool et le surpoids.

Un cancer du sein est une tumeur maligne qui se développe au niveau du sein.

Il existe différents types de cancer du sein selon les cellules à partir desquelles ils se développent.

  • Cancer non invasif
    Carcinome canalaire in situ. C’est le type le plus fréquent de cancer du sein non invasif chez la femme. Il se forme à l’intérieur des canaux de lactation du sein. Le traitement de ce cancer mène à la guérison dans presque tous les cas. Normalement, il ne se dissémine pas. Dans des cas exceptionnels, sans traitement, il poursuit sa croissance et peut alors devenir « infiltrant » donc se propager à l’extérieur des canaux de lactation.
  • Cancers invasifs ou infiltrants
    Ces formes de cancer envahissent les tissus autour des canaux de lactation, mais demeurent à l’intérieur du sein. Par contre, si la tumeur n’est pas traitée, elle peut se disséminer à d’autres parties du corps (par exemple, les os, les poumons ou le foie) en générant des métastases.
  •  Carcinome canalaire. Il se forme dans les canaux de lactation. Les cellules cancéreuses traversent la paroi des canaux;
  • Carcinome lobulaire. Les cellules cancéreuses apparaissent dans les lobules regroupés dans les lobes. Puis, elles traversent la paroi des lobules et se disséminent dans les tissus environnants;
  • Carcinome inflammatoire. Un cancer rare qui se caractérise principalement par un sein qui peut devenir rouge, enflé et chaud. La peau du sein peut aussi prendre l’aspect d’une peau d’orange. Ce type de cancer progresse plus rapidement et est plus difficile à traiter;
  • Autres carcinomes (médullaires, colloïdes ou mucineux, tubulaires, papillaires). Ces types de cancer du sein sont plus rares. Les principales différences entre ces types de cancer reposent sur le type de cellules touchées;
  • Maladie de Paget. Un cancer rare qui se manifeste par une petite plaie au mamelon qui ne guérit pas.

 LES TRAITEMENTS :

cancer-du-soinLa biopsie permet de déterminer le type de traitement (dépend du type de cancer et de son stade d’évolution). La chirurgie fait partie intégrante du traitement de la très grande majorité des cancers du sein.

Chirurgie

La chirurgie est souvent le premier traitement entrepris. Elle sert à enlever la tumeur cancéreuse. Dans le cas du cancer du sein, elle se nomme mastectomie. La mastectomie est partielle ou segmentaire (une partie du sein est enlevée) ou totale (tout le sein est retiré). On y ajoute presque toujours une chirurgie aux ganglions lymphatiques de l’aisselle. Le choix du type de mastectomie repose entre autres sur la taille de la tumeur, son type et son emplacement dans le sein. La préférence de la femme est aussi prise en compte.

• Mastectomie partielle ou tumorectomie. Le chirurgien enlève le tissu cancéreux (tumeur) ainsi qu’un peu de tissu sain autour de la tumeur. On la nomme aussi chirurgie conservatrice du sein;

• Mastectomie totale. Le sein est entièrement retiré : les glandes mammaires, le tissu gras, le mamelon et de la peau. On la choisit lorsqu’il n’est pas possible de faire une mastectomie partielle. Selon le cas, une reconstruction du sein peut être exécutée en même temps que la mastectomie ou à un moment ultérieur;

• Chirurgie aux ganglions lymphatiques. Afin de déterminer le stade de la maladie et de choisir le meilleur traitement après la chirurgie, il est presque toujours essentiel de savoir si le cancer a atteint les ganglions lymphatiques situés au creux de l’aisselle, du côté atteint. Ces ganglions drainent la lymphe qui circule dans le sein. Cela peut se faire soit en enlevant seulement les premiers ganglions de cette chaîne (c’est ce qu’on nomme la biopsie du ou des ganglions sentinelles), soit en enlevant la chaîne complète.

Radiothérapie

La mastectomie partielle doit généralement être suivie de radiothérapie afin de détruire les cellules cancéreuses qui pourraient être demeurées dans le sein. Elle réduit le risque qu’une tumeur réapparaisse.

Chimiothérapie

La chimiothérapie utilise une classe de médicaments, appelés antinéoplasiques, pour traiter les cancers. Pour le cancer du sein, elle est habituellement administrée après la chirurgie. Elle permet de détruire les cellules cancéreuses qui se seraient échappées de la tumeur principale. Le choix d’entreprendre ou non une chimiothérapie dépend du stade d’évolution de la maladie.

Thérapie hormonale

La thérapie hormonale est, la plupart du temps, combinée à la chirurgie, à la radiothérapie ou à la chimiothérapie.

Si l’examen de la tumeur montre que le cancer a des récepteurs hormonaux, son développement est donc stimulé par les hormones sexuelles (les œstrogènes et la progestérone). Certains médicaments peuvent ralentir ou arrêter la progression d’un tel cancer en bloquant l’action des hormones.

Il existe 2 types de médicaments anti-hormonaux :

• Les anti-oestrogènes,

• Les inhibiteurs de l’aromatase

C3Medical vous permet d’accéder aux meilleurs spécialistes du cancer du sein et aux meilleurs établissements de santé. Les équipes médicales et logistiques de C3Medical vous accompagnent tout au long de votre séjour thérapeutique afin de vivre le plus sereinement possible votre hospitalisation.
Contactez nos équipes afin de recevoir un devis de la part de C3Medical

EnglishSaudi Arabia