Le cancer de la peau est principalement la conséquence d’expositions aux rayons ultraviolets du soleil. Les sources artificielles de radiations ultraviolettes sont également en cause. Les parties du corps couramment exposées au soleil sont les plus à risque (visage, cou, mains, bras). Cela dit, un cancer de la peau peut se former n’importe où. Le contact prolongé de la peau avec des produits chimiques, dans le cadre professionnel par exemple, peut également augmenter le risque de cancer de la peau.

On distingue deux types de cancer de la peau :

  • Les non-mélanomes :
    • Le carcinome basocellulaire : cancer de la peau le plus fréquent mais le moins agressif. La maladie se développe au départ des cellules basales de l’épiderme. Environ 75 % des cancers de la peau sont des carcinomes basocellulaires. Le carcinome basocellulaire se développe uniquement localement.  Avec un traitement adéquat, les chances de guérison sont voisines de 100 %.
    • Le carcinome spinocellulaire se développe aussi au départ de l’épiderme.  Il a la capacité de générer des métastases, mais cela est rare (moins de 1 % des cas). Les métastases sont des tumeurs secondaires qui se forment à distance de la tumeur d’origine, après que des cellules cancéreuses se sont dissociées de celle-ci.
  • Les mélanomes : 
  • Le mélanome est le cancer de la peau le plus dangereux. Il se développe à partir des cellules pigmentées de l’épiderme et peut envahir très rapidement d’autres organes (métastases). Un diagnostic et un traitement précoces augmentent les chances de guérison. Le mélanome est de plus en plus fréquent.

 LES TRAITEMENTS :

cancer-de-la-peauChirurgie
Plusieurs cancers de la peau peuvent être complètement éliminés grâce à une chirurgie. Après avoir anesthésié la peau localement, le médecin extrait la tumeur cancéreuse à l’aide d’un bistouri. Selon la taille, le type et le site du cancer, il peut soit cautériser la plaie, soit la refermer à l’aide de points de suture.

Cryochirurgie
Dans le cas de certains cancers de très petite taille ou de lésions précancéreuses, on détruit par un froid extrême (en utilisant de l’azote liquide) les tissus malades.

Radiothérapie
Elle est parfois utilisée dans certaines circonstances, par exemple lorsque l’on peut difficilement procéder à une chirurgie, ou encore après une chirurgie, pour tuer les cellules cancéreuses qui subsistent peut-être. Elle consiste à détruire les cellules cancéreuses à l’aide de radiations électromagnétiques, en essayant d’épargner les tissus sains périphériques.

Chimiothérapie topique
Parfois, des médicaments anticancéreux peuvent être appliqués directement sur la zone atteinte. Le traitement dure plusieurs semaines.

Chimiothérapie systémique
Elle consiste à utiliser, par injection ou sous forme de comprimés, des substances chimiques dans le but de cibler et d’endommager des cellules qui se divisent trop rapidement. Elle est utilisée, notamment, quand le cancer est à un stade de dissémination métastatique.

Immunothérapie
L’immunothérapie peut être utilisée pour renforcer le système immunitaire à l’aide de certaines substances, comme l’interféron ou l’interleukine, dans le but de l’aider à lutter contre le cancer.

Lorsqu’une portion substantielle de la peau a été retirée par chirurgie, on peut recourir à une greffe de la peau. On prélève de la peau saine du corps du patient et on l’implante là où on avait procédé à l’ablation des cellules cancéreuses.

C3Medical vous permet d’accéder aux meilleurs spécialistes du cancer de la peau et aux meilleurs établissements de santé. Les équipes médicales et logistiques de C3Medical vous accompagnent tout au long de votre séjour thérapeutique afin de vivre le plus sereinement possible votre hospitalisation.
Contactez nos équipes afin de recevoir un devis de la part de C3Medical

EnglishSaudi Arabia